Testeur adsl



Le dégroupage


En France, le secteur des télécommunications est ouvert à une concurrence totale programmée le 1er janvier 1998 par la loi du 26 juillet 1996.
L'Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) est alors créée et mise en en place le 5 janvier 1997.

L'opérateur historique se voit alors obligé d'offrir la possibilité aux opérateurs alternatifs d'accéder aux abonnés via sa boucle locale .

Le "dégroupage" consiste à installer des équipements ADSL dans les centres de raccordement France Telecom. Cela permet aux opérateurs alternatifs de raccorder directement les lignes téléphoniques de leurs clients à leur réseau, afin de leur fournir une connexion ADSL voire des offres de téléphonie.

Il existe alors deux possibilités de dégroupage :


Le dégroupage " total ", ou accès totalement dégroupé à la boucle locale, consiste en la mise à disposition de l'intégralité des bandes de fréquence de la paire de cuivre. L'utilisateur final n'est alors plus relié au réseau de France Telecom, mais à celui de l'opérateur alternatif qu'il a choisi . Cette offre de dégroupage est également dénommée " option 1 ".


degroupage total de la ligne




Le dégroupage " partiel ", ou accès partiellement dégroupé à la boucle locale, consiste en la mise à disposition de l'opérateur tiers de la bande de fréquence " haute " de la paire de cuivre, sur laquelle il peut alors construire, par exemple, un service ADSL. La bande de fréquence basse (celle utilisée traditionnellement pour le téléphone) reste gérée par France Telecom, qui continue de fournir le service téléphonique à son abonné, sans aucun changement induit par le dégroupage sur ce service. Cette offre est également dénommée " option 5 "

degroupage partiel de la ligne




Introduction à l'ADSL                                                                     La Technologie xDSL
Recherchez sur le site

contact webmaster          Plan

Get Firefox! Valid XHTML 1.0!